Vous êtes dans : Accueil / Economie / Commerces / Un marché nocturne place des Victoires

Commerces

Un marché nocturne place des Victoires

Depuis le 4 octobre 2013, un nouveau marché se tient le vendredi soir place des Victoires. Une quinzaine de commerçants y ont déjà installé leur étal. Un chiffre qui devrait augmenter dans les prochaines semaines. Ce nouveau rendez-vous hebdomadaire s’ajoute aux séances du matin des jeudis et dimanches.

Il répond au souhait du Conseil consultatif du quartier Centre d’avoir un jour supplémentaire de marché aux Victoires. Premières impressions.

« Le marché nocturne permet d’adapter les horaires à une population qui a des besoins et un fort pouvoir d’achat, explique Damien Grenié, concessionnaire des marchés de la ville pour la société Les fils de madame Géraud. Asnières est l’une des premières villes du département à développer un marché nocturne. Les commerçants doivent s’adapter et prennent un risque en venant la veille du week-end, mais la nouvelle génération de commerçants est plus entreprenante et audacieuse. L’objectif final est d’ouvrir la halle pour accueillir jusqu'à 40 commerçants. »

Une quinzaine de commerçants

Pour ce premier jour, une quinzaine de commerçants ont répondu présents. Certains fréquentent déjà les marchés des Victoires du jeudi et du dimanche, d’autres sont nouveaux. On trouve parmi eux plusieurs primeurs, un boucher, un traiteur libanais, un poissonnier, un rôtisseur, un fleuriste, des plats cuisinés, des spécialités orientales… Et la clientèle ne s’y trompe pas. Le rôtisseur a vendu presque tous ses poulets et ses plats préparés antillais.

« Nos clients sont des actifs, en sortant du travail, ils s’arrêtent acheter des plats à réchauffer pour le dîner. »

 Pour le soir ce sera donc poulet… ou couscous. À l’autre bout du marché, Hacen, qui propose du couscous préparé et cuit sur place, a lui aussi bien vendu. Le poissonnier est certainement le commerçant qui a le plus de succès.

« Je suis un petit nouveau sur le marché des Victoires. Le marché de l’après-midi permet, je pense, de toucher une clientèle  à la sortie des bureaux qui consomme plus », analyse Mabrouk tout en donnant des conseils à sa cliente sur la cuisson de la lotte piquée à l’ail. « Je suis ravie de pouvoir faire mon marché le vendredi soir, ça m’évite de me lever le dimanche matin, les horaires sont adaptés, je reviendrai ! », s’enthousiasme sa cliente.

C’est aussi l’occasion pour les parents de faire d’une pierre deux coups lorsqu’ils viennent chercher leurs enfants à l’école, le cartable dans une main, le panier de provisions dans l’autre. « Pendant que ma fille est au conservatoire, je passe faire mes courses », raconte une cliente.

Dans le planning chargé des mères de famille, ce rendez-vous permet de libérer du temps durant le week-end.

« Cela m’évite de courir les magasins le samedi et de cuisiner le vendredi soir ! », se réjouit Delphine, maman de Rudolphe et Coraline. De nouveaux clients Yamine, la fleuriste, habituée du marché le dimanche matin, observe ces nouveaux visages. « Les gens semblent ravis de retrouver des commerçants à la sortie du travail », constate-t-elle.

Christophe, commerçant d’épices, en analysant ce marché nocturne, en tire plusieurs enseignements.

« En semaine, les marchés du matin sont de moins en moins fréquentés. La crise, le mauvais temps nous sont défavorables. Les marchés de l’après-midi sont une alternative pour renouveler notre clientèle. Pour une première, ce soir, je suis agréablement surpris de voir de nouveaux clients et tant mieux ! Il faut que le jeu en vaille la chandelle car ça nous fait des longues journées le vendredi. »

Haut de page

Mairie d’Asnières-sur-Seine
Hôtel de Ville - BP 20217
92600 Asnières-sur-Seine
Tél : 01 41 11 12 13


Vidéo
Citéo © Inovagora