Vous êtes dans : Accueil / Economie / Emploi / Un job d’été, ça compte pour la retraite

Emploi

Un job d’été, ça compte pour la retraite

La cotisation vieillesse prélevée sur le premier job d’été salarié permet d’ouvrir à l’Assurance retraite Île-de-France un compte qui servira, le moment venu, au calcul de la retraite. Le premier salaire perçu par les jeunes pendant leurs vacances d’été compte pour leur retraite.

En 2012, un salaire de 1 844 euros brut permet de valider un trimestre d’assurance au régime général, même si ce salaire a été perçu en un seul mois.

Deux situations s’ouvrent à un jeune salarié qui exerce pour la première fois un job d’été :

  • soit il connaît déjà son numéro de sécurité sociale via le régime des étudiants par exemple : il doit le communiquer à son employeur qui l’inscrit dans sa déclaration d’embauche et c’est sous ce numéro qu’un compte retraite sera ouvert ;
  • soit il ne connaît pas son numéro de sécurité sociale : l’employeur fait une demande d’identification à la Sécurité sociale via la déclaration d’embauche. Lorsque le numéro de sécurité sociale sera communiqué au salarié, celui-ci devra en informer tout autre futur employeur.

Dans les deux cas, le salaire brut soumis à cotisations pour l’Assurance retraite est reporté sur le compte retraite du jeune salarié et un ou plusieurs trimestres d’assurance peuvent être validés.

Renseignements

Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse
www.lassuranceretraite.fr

Haut de page

Mairie d’Asnières-sur-Seine
Hôtel de Ville - BP 20217
92600 Asnières-sur-Seine
Tél : 01 41 11 12 13


Vidéo
Citéo © Inovagora