Vous êtes dans : Accueil / Economie / Entreprises / L’Adie, la bonne adresse pour financer sa micro-entreprise

Entreprises

L’Adie, la bonne adresse pour financer sa micro-entreprise

Quand les banques renâclent à apporter leur aide au démarrage d’une nouvelle entreprise, pourquoi ne pas frapper à la porte de l’Adie qui organisait récemment sa semaine du microcrédit.

L’Adie est une association reconnue d’utilité publique, ayant pour mission de financer les projets de personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire classique, afin de créer leur entreprise et donc leur propre emploi.

L’Adie accorde des microcrédits jusqu’à 10 000€ pour financer tous types de projets d’entreprise, ainsi que des offres de micro-assurance.

Elle propose aussi un accompagnement gratuit avant, pendant et après le lancement de leur activité pour en assurer la pérennité.

Et pour les jeunes jusqu’à 32 ans, le dispositif Adie CréaJeunes offre un parcours complet et gratuit d’accompagnement à la création d’entreprise (5 semaines de formation, tutorat, mise en réseau).

 

 

Une enquête de l’Ifop indique qu’une personne sur quatre issue des quartiers populaires désire créer son entreprise. Pour cela une bonne adresse, celle de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) qui organisait précisément sa deuxième campagne d’informations en faveur des jeunes des quartiers.

Bien des projets de créations d’entreprises n’ont pas des besoins importants de trésorerie, quelques milliers d’euros, tout au plus. Mais encore faut-il les avoir et les établissements bancaires renâclent bien souvent, même pour des sommes aussi modestes. Pour financer ces projets de micro-entreprises, l’Adie peut être la bonne adresse.

L’Adie va décider de l'octroi du prêt en fonction de la motivation du demandeur, de sa compétence et de son expérience. Surtout, la somme à rembourser mensuellement sera calculée en fonction des perspectives de revenus que dégagera l’entreprise. Le porteur du projet pourra se faire aider par des accompagnateurs bénévoles, souvent d’anciens chefs d’entreprises, des cadres à la retraite. Si le projet n’est pas bien mûr, on le peaufinera, quitte à trouver une solution de formation avec les autres acteurs locaux, telles la Maison de l’emploi ou la Mission locale.

 

 Jusqu’à 6 000 euros

 L’Adie peut ainsi apporter une somme de 6 000 euros maximum. Être épaulé par l’Adie permet par ailleurs d’obtenir dans certaines circonstances un prêt d’honneur complémentaire. Le candidat à la création d’entreprise disposera ainsi d’un financement avoisinant 10 000 euros. C’est ce dont a bénéficié Roger Chinegadoo-Weg. Ce Gennevillois qui travaillait dans le secteur fortement concurrentiel du textile, s’est lancé dans le transport de personnes.

« J’avais besoin d’une somme de 15 000 euros pour débuter mon activité. Un apport personnel et le prêt de l'Adie m’ont permis de mettre le pied à l’étrier et de louer ma première voiture », explique le nouvel entrepreneur.

Il s’est placé résolument sur le créneau du transport haut de gamme entre les grands hôtels et les aéroports. Aujourd’hui, il développe une clientèle d’affaires et est sur le point de signer quelques contrats avec de grandes entreprises qui se sont récemment installées dans la boucle Nord. Il aura sans doute besoin de 15 000 euros supplémentaires, mais cette fois-ci, il arrivera face aux banquiers avec déjà un bilan. Ce qui devrait faciliter les choses.

La ville soutient l’Adie

Depuis novembre 2011, une convention annuelle est signée entre la ville et l’Adie visant à mettre en oeuvre un dispositif d’aide au développement d’entreprises soutenues par l’association. À ce titre, une dotation de 15 000 € est attribuée à l’Adie, répartie entre les entreprises retenues par la commission d’attribution, souveraine dans la répartition de l’aide et dans le choix des bénéficiaires. Cette aide permet de financer les projets de développement des entreprises (investissement, recrutement…). L’an dernier, quatre entreprises ont perçu une aide de 3 000 € chacune. Les bénéficiaires sont des chefs d’entreprises asniérois accompagnés par l’Adie dont le siège de la société est basé à Asnières et ayant plus de 12 mois d’existence.

Renseignements

Agence Adie Hauts-de-Seine

1 rue Robert Lavergne

92600 Asnières-sur-Seine

Plus d’informations : www.adie.org

Suivez l’Adie Île-de-France sur Facebook : www.facebook.com/adie.iledefrance/

Nous contacter : 0969 328 110

Permanences :

Clichy-la-Garennes,Courbevoie, Nanterre, Boulogne Billancourt, Maison de l’Emploi à Antony, Maison de l’Economie et de l’Emploi à Fontenay-aux-Roses.

Haut de page

Mairie d’Asnières-sur-Seine
Hôtel de Ville - BP 20217
92600 Asnières-sur-Seine
Tél : 01 41 11 12 13


Vidéo
Citéo © Inovagora