Vous êtes dans : Accueil / Solidarités / Asnières s’engage pour le maintien de l’hôpital Beaujon

Solidarités

Asnières s’engage pour le maintien de l’hôpital Beaujon

A Beaujon, les patients viennent de Clichy et des communes voisines.
Santé -

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) envisagerait de fermer l’hôpital Beaujon (Clichy) et de regrouper ses activités avec celles de Bichat (Paris 18e). La ville d’Asnières soutient celle de Clichy pour préserver un service de santé de proximité.

Deux hôpitaux rayés de la carte. Beaujon à Clichy et Bichat à Paris dans le 18e arrondissement sont menacés de fermeture. Les deux établissements fusionneraient pour renaître sur un nouveau site. Ce projet découle de la loi dite « Bachelot » de 2009 visant à ramener les hôpitaux publics à l'équilibre budgétaire. Derrière cette logique purement comptable se cache une attaque directe à la médecine de proximité.

Le nouveau site n’est pas encore défini, mais l’AP-HP ne dément pas l’information. Dans un article paru le 9 avril dernier dans le journal gratuit Métro, un porte-parole de l’AP-HP affirmait que

« Bichat et Beaujon nécessitent des travaux d'humanisation et de remise aux normes importants. Ils ne correspondent plus aux exigences de la médecine moderne. En conséquence, l'AP-HP a engagé une réflexion sur la reconstruction d'un ensemble hospitalo-universitaire au carrefour de Paris, des Hauts-de- Seine et de la Seine-Saint-Denis dans le cadre du Grand Paris. »

Cette réflexion doit se poursuivre jusqu'à l'automne 2013. Hôpital de proximité Depuis cette annonce, l’inquiétude grandit. La disparition de l’hôpital entraînerait la suppression de 400 lits, des urgences et d’une maternité très fréquentés. Les Asniérois sont directement impactés par ces possibles réorganisations.

« Nous nous étions déjà mobilisés il y a quelques années pour la sauvegarde de la maternité de Beaujon. C’est important aujourd’hui pour les Asniérois de pouvoir avoir un hôpital de proximité », affirme Sébastien Pietrasanta, maire d’Asnières.

Un conseil municipal extraordinaire a été organisé le 9 avril dernier à Clichy où un voeu a été adopté à l’unanimité en faveur de la sauvegarde de l’hôpital Beaujon. À la fin de ce conseil, la ville de Clichy a demandé d’organiser, avec la commission nationale du débat public, une consultation, comme cela a été fait pour le plan transports du Grand Paris.

Pensez au don du sang de cordon

Sur 115 maternités en Île-de-France, seule une dizaine pratique le don volontaire de sang de cordon. Parmi elles figurent l’Institut Hospitalier Franco-Britannique de Levallois (IHFB). En 2012, plus de 1 000 poches ont été récoltées à l’IHFB. Le don de sang de cordon ombilical est le prélèvement du sang contenu dans le placenta et la partie du cordon restée libre après la naissance du bébé. Ce sang, riche en cellules souches, peut servir pour greffer des malades atteints de leucémies. Ce don est totalement indolore. Une fois prélevée, la poche part à l’hôpital Saint-Louis. Des réunions sont régulièrement organisées.

Informations
Marjorie Germain, sage-femme au 01 46 39 22 98 ou dondesangdecordon@ihfb.org

Informations

Vous pouvez soutenir le vœu de la ville de Clichy sur www.ville-clichy.fr

Haut de page

Mairie d’Asnières-sur-Seine
Hôtel de Ville - BP 20217
92600 Asnières-sur-Seine
Tél : 01 41 11 12 13


Vidéo
Citéo © Inovagora