Vous êtes dans : Accueil / Solidarités / CCAS / Ouverture des Restos du cœur à Asnières

CCAS

Ouverture des Restos du cœur à Asnières

La nouvelle antenne des Restos du cœur à Asnières a été inaugurée par Véronique Colucci le lundi 16 janvier 2012. Situé dans le quartier des Grésillons, rue Armand Numès, le centre permet d’accueillir 300 familles asniéroises les lundis et jeudis après-midi.

Ces nouveaux locaux situés à côtés des Restos bébés crée en 2008, accueillera en priorité les familles avec bébés et les habitants du quartier des Grésillons. Au total l’antenne asniéroise compte environ 25 bénévoles qui délivrent près de 5400 repas par semaine aux 300 familles concernées, soit à environ 900 personnes.

Une précarité en hausse dans le 92

Les restos du cœur bénéficient d’un local de stockage, d’un espace de distribution et d’un point d’accueil qui permettent d’améliorer les conditions d’accueil des bénéficiaires et les conditions de travail des bénévoles qui doivent faire face à une affluence qui n’a malheureusement cessé de croître y compris dans les Hauts-de-Seine.

« Ce centre vient solutionner le problème que nous avions dans le nord du département avec le centre de Gennevilliers qui était débordé. Dans le 92 la précarité a augmenté de 7%, nous avons distribué 1,35 millions de repas à près de 5800 familles en 2011  » explique Bernard Rouxel, Président des Restos du cœur dans le département.

26 ans après sa création par Coluche, les restos s’avèrent plus que jamais indispensables à de nombreuses familles. L’antenne des Restos située à Gennevilliers, qui reçoit également des asniérois, ne pouvait plus accueillir dans de bonnes conditions l’ensemble des bénéficiaires, soit plus de 1000 familles par semaine. L’ouverture d’un deuxième centre devenait alors indispensable à la fois pour alléger celui de Gennevilliers mais aussi pour pouvoir faire l’inter-campagne de mai à octobre qui apporte une aide et une écoute aux populations les plus fragiles.

« Le local de Gennevilliers nous est prêté par la ville, mais il est loué à cette période pour d’autres activités. Les personnes en grande difficulté, soit 200 à 250 familles, sont obligées d’aller plus loin, à Colombes. Le site d’Asnières remédie à ce problème », analyse Jacques Chabault, le responsable du centre de Gennevilliers.

Vers une réinsertion sociale

Le grand projet pour l’antenne asniéroise est la mise en place d’ateliers d’alphabétisation qui n’ont pas pu être fait auparavant à Gennevilliers pas un manque de place. D’autres ateliers pour la réinsertion sont déjà proposés à Gennevilliers : aide juridique, aide à la recherche d’emploi, aide psychologique, des dépistages santé sont également mis en place en partenariat avec le centre de prévention santé de la ville. A long terme ce type d’ateliers pourront être mis en place également à Asnières :

« Les restos du cœur vont au-delà de l’aide alimentaire, nos actions sont étendus à l’aide à la personne et à l’insertion. Pour sortir de l’exclusion, les repas ne suffisent pas, on aide les familles à remettre le pied à l’étrier en les écoutants, en essayant de comprendre leurs difficultés pour les aider au mieux pour une ré-insertion durable. », explique Jacques Chabault.

Les Restos du Cœur  :

8 rue Armand Numès

Renseignements :

Centre communal d'action sociale
16, place de l'Hôtel de Ville.
 01 41 11 12 27
 01 41 11 12 62.
  Contact

 

Les restos du cœur recherche des bénévoles

Haut de page

Mairie d’Asnières-sur-Seine
Hôtel de Ville - BP 20217
92600 Asnières-sur-Seine
Tél : 01 41 11 12 13


Vidéo
Citéo © Inovagora