Vous êtes dans : Accueil / Tourisme & international / Patrimoine

Tourisme & international

Asnières, ville insolite

A deux pas de Paris, Asnières-sur-Seine vous invite à découvrir un patrimoine insolite : son surprenant cimetière des animaux, dans lequel vous retrouverez le célèbre Rintintin, le chat de Sacha Guitry et bien d’autres, son château, bijou de l’architecture du XVIIIe, l’un des seuls rescapés son hôtel de ville, édifié en un temps record de 1897 à 1899, ses berges de Seine prochainement aménagées, qui ont inspirées les plus grands impressionnistes : Van Gogh, Signac, Seurat…
L'été dernier, le Service tourisme a proposé des balades à thème dans la ville.

Cimetière des chiens (1899)

Site classé à Inventaire des monuments naturels et des sites en 1987. Ce surprenant cimetière est l'une des curiosités les plus célèbres d'Asnières. il est créé en 1899, sur l'ancienne île des Ravageurs, par la Société française anonyme du cimetière pour chiens et chats, fondée par le publiciste Georges Harmois et Marguerite Durand, directrice du journal féministe La Fronde.

On y trouve non seulement chiens, chats et oiseaux, mais aussi des chevaux et des lions, inhumés dans des caveaux parfois monumentaux, voire extravagants. Ici, le monument édifié à la gloire du célèbre Saint-Bernard Barry, la légende veut qu’après avoir sauvé quarante personnes, il fut tué par la quarante et unième. Pour en savoir plus

 

Église Sainte-Geneviève

Rue du Cardinal-Verdier
I. S. M. H. : 1929

Mentionnée pour la première fois en 1158 - une bulle du pape Adrien IV confère au chapitre Saint-Marcel à Paris « les droits de nomination à la cure et à la perception des dîmes » -, l'église Sainte-Geneviève primitive subit les affronts du temps. Parmi les faits marquants du XVIe siècle, on peut noter une nouvelle dédicace en 1541.

Trop petite et délabrée, avec son clocher au-dessus du chœur, la reconstruction de l'église est accordée en 1702.

Les travaux sont entrepris sous l'égide de l'abbé Lemoine, docteur de la Sorbonne et seigneur par usufruit et en partie d'Asnières, et du curé Jubé. Le 6 septembre 1711 la nouvelle église est consacrée par l'évêque de Chalon. La façade et le clocher-tour carré seront restaurés en 1867 par l'architecte Lequeux, puis de nouveau en 1872, après les destructions causées par les combats de 1871.

 En 1929, on agrandit l'église d'après des plans des architectes Bourdeau et Paternoster, l'extension étant inaugurée le 16 mars 1930 par le cardinal Verdier, futur promoteur des chantiers du cardinal. Le portail est surmonté d'une statue moderne de sainte Geneviève, réplique de celle du Sacré-Cœur de Montmartre.

Au patrimoine de la ville...

L'hôtel de ville

Le blason de la ville

Le château

La maison Vuitton

Les locataires du cimetière

 

Pour en savoir plus

Le service des archives de la ville est ouvert au public sur rendez-vous

 

Le guide du patrimoine

 

Consulter le guide du patrimoine

Le plan du cimetière des chiens

Ce document sera donné aux visiteurs au moment où ils achèteront leurs tickets d’entrée.
Consulter Le plan du cimetière des chiens (pdf - 3,29 Mo)

 

Documents à télécharger

Extrait du guide du patrimoine consacré au château :

Guide du château en français (pdf - 990,67 ko)
Guide du château English version (pdf - 1 009,43 ko)

Panneaux d'exposition sur le château :

Panneaux de présentation du château en français (pdf - 2,02 Mo)

Haut de page

Mairie d’Asnières-sur-Seine
Hôtel de Ville - BP 20217
92600 Asnières-sur-Seine
Tél : 01 41 11 12 13


Vidéo
Citéo © Inovagora