Vous êtes dans : Accueil / Tourisme & international / Solidarité internationale / Burkina Faso : des jeunes Asniérois bâtissent une école

Solidarité internationale

Burkina Faso : des jeunes Asniérois bâtissent une école

Seize jeunes Asniérois, âgés de 18 à 25 ans, ont relevé le défi de construire un collège à Tovor, petit village situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, dans la Province de Zambo.

Trois semaines sous la canicule, sans le moindre confort, sans eau, ni électricité. Ce sont les conditions dans lesquelles ont travaillé les jeunes cet été au cœur du village burkinabé pour construire un collège.

 

Le temps de deux séjours de trois semaines, les jeunes volontaires se sont donnés corps et âme aux côtés des populations locales.

Leur travail permettra à plus de 300 élèves de poursuivre leur scolarité dans le secondaire, dans un établissement qui ouvrira ses portes à la rentrée. Un projet qui était porté par l’association Agir pour la solidarité internationale et le service jeunesse de la ville.

« C’est un projet d’envergure qui a nécessité plus d’un an de préparation et qui a demandé beaucoup d’investissement et d’implication des jeunes et des professionnels qui les accompagnaient ! », explique Valérie Dubreuil, une des quatre accompagnatrices et responsable  du service jeunesse de la ville. 

Des leçons de vie

Du côté de l’avancement des travaux, au départ du secondgroupe de jeunes, deux classes étaient quasiment achevées, seule manquait la charpente qui devait être posée par des professionnels locaux à la mi-août. Les deux autres classes étaient bien avancées. Pour ce qui est du bâtiment administratif, les fondations étaient posées.

L’association partenaire locale, l’ARTD (Association des Ressortissants de Tovor pour le Développement) se charge avec les villageois de terminer les travaux pour  une ouverture effective du collège début octobre. Quant aux jeunes Asniérois, ils sont revenus transformés de leur mission.

« J'ai vécu un séjour merveilleux, plein de chaleur, de maçonnerie, de jeux avec les enfants, d'échanges interculturels et de belles discussions sur les traditions au village. Je vais garder en mémoire des images et des leçons de vie qui vont m’enrichir profondément », explique Estelle Grenon, jeune volontaire.

 

Une exposition  itinérante dans la ville

Les élèves burkinabés débuteront leur année scolaire dans de bonnes conditions, car en plus d’un collège neuf, ils bénéficieront de fournitures scolaires collectées par les membres du Conseil Municipal des Collégiens (CMC) et le Conseil Local de la Jeunesse (CLJ) d’Asnières, qui ont été offertes au futur directeur du collège en présence des chefs du village, des parents d'élèves, des ouvriers et des enfants. Afin de pérenniser les liens qui se sont tissés avec l’ensemble des acteurs de ce projet, l’association Agir pour la solidarité internationale fourmille d’idées pour la rentrée. Elle souhaite ainsi lancer une campagne de parrainages pour favoriser la poursuite des études secondaires des enfants issus des familles locales les plus démunies en payant les frais d’entrée en 6e, soit environ 30 euros par an, somme qui peut être un réel frein pour certaines familles. La restitution complète de l’expérience de ce chantier d’insertion se fera par une exposition itinérante dans la ville lors de la Semaine de la solidarité internationale, du 17 au 25 novembre 2012.

Renseignements

Bureau Information Jeunesse
91 avenue d’Argenteuil
Tél. : 01 47 33 65 77
Email : bij@mairieasnieres.fr

Service Jeunesse
Yasmina Tebbi,
Chargée d’animation auprès des jeunes adultes
11 avenue Lamartine
Tél. : 01 78 99 41 62

Photos

Parcourez la galerie photo du voyage

Haut de page

Mairie d’Asnières-sur-Seine
Hôtel de Ville - BP 20217
92600 Asnières-sur-Seine
Tél : 01 41 11 12 13


Vidéo
Citéo © Inovagora