Grands projets

Projet de renouvellement urbain du Parc d'affaires en eco-quartier

La ville d'Asnières a la volonté que ce projet de renouvellement urbain du Parc d'affaires s'inscrive dans une démarche de développement durable en vue de réaliser un éco-quartier.

Qu’est-ce qu’un éco-quartier ?

Le terme d’éco-quartier est apparu avec l’émergence de la notion de développement durable. Son objectif principal est de favoriser des démarches urbaines transversales plus ambitieuses sur le plan social et environnemental. Il s’agit d’une réelle prise de conscience et cette tendance vers un urbanisme durable s’est renforcée suite au Grenelle de l’Environnement. Le projet d’éco-quartier implique de trouver les bons équilibres entre aspects techniques, sociaux, environnementaux et économiques.

Un éco quartier met en application les grands objectifs du développement durable : la diversité des fonctions urbaines (habitat, emploi, activité, commerces, équipements, espaces verts), la mixité sociale dans l’habitat et la gestion économe et équilibrée de l’espace.

Voici les principales orientations :

  • Encourager le renouvellement urbain de la ville sur elle-même en assurant une mixité urbaine et sociale.
  • Assurer le développement économique et dynamiser le commerce de proximité.
  • Diminuer le trafic routier, renforcer les transports en commun et créer des circulations douces.
  • Prévoir les équipements publics rendus nécessaires par le projet, les espaces verts et favoriser la biodiversité.
  • Prévenir les risques naturels et technologiques, réduire, voire supprimer les pollutions (liées aux déchets, à la circulation automobile, au traitement des eaux, …) et les autres nuisances.

Les enjeux du futur éco-quartier sur le site du Parc d’affaires

Une volonté municipale de s’inscrire pleinement dans cette démarche de développement durable et de réaliser un éco-quartier.

Il s’agit pour l’éco-quartier d’assurer :

  • Une offre résidentielle suffisante et diversifiée en vue de consolider le noyau résidentiel de la ZAC Asnières Bords de Seine en cours de construction, de créer une mixité sociale et une mixité urbaine (mixité des fonctions) dans cette partie est du territoire de la ville.
  • L’organisation d’un développement économique, de création d’activités et d’emplois locaux afin de pallier l’obsolescence des bâtiments actuels et la disparition des activités qui s’ensuit, et de constituer un nouveau pôle économique sur le territoire communal.
  • Une prise en compte des déplacements alternatifs à la voiture (prise en compte de la proximité de la station du RER C, création de circulations douces, réduction du trafic automobile…).
  • Une continuité urbaine avec le futur « Quartier de Seine » en cours de construction, le centre-ville d’Asnières, les berges de Seine et le tissu urbain de Gennevilliers.
  • Une prise en compte du développement durable dans la conception et le fonctionnement, d’une part, des espaces publics (« éco aménagement »), et d’autre part, des futures constructions (éco construction ») : constructions HQE (Haute Qualité Environnementale), à forte performance énergétique (bâtiments basse consommation)...
  • Une prise en compte forte de l’environnement au sein des thèmes suivants : espaces verts et biodiversité, énergie et confort thermique, gestion des eaux pluviales, gestion des déchets,…

Situation du futur éco-quartier

 

Le Parc d’affaires est situé à l’Est dans une zone en cours de mutation. Ce secteur est composé de plusieurs entités, assez éloignées du centre-ville d’Asnières séparées par des coupures urbaines ou physiques importantes et qui présentent des fonctions et des usages différents. Par ailleurs, situé en entrée de ville et en bords de Seine, il bénéficie d’une desserte privilégiée, tant en matière d’axes routiers que de transports en communs. Cette localisation lui confère un potentiel attractif et a pour effet d’en faire un site fort en matière d’image pour la Ville d’Asnières-sur-Seine.

Les objectifs du Plan Local d’Urbanisme exposés dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) consistent à moderniser le tissu économique de la commune tout en intégrant celui-ci dans une dynamique de développement durable par la réalisation d’une mixité urbaine.
La requalification de ce secteur industriel est déjà largement amorcée avec le Quartier de Seine en cours de construction qu’il faut prolonger, compléter et relier à la ville.

Concertation

Des panneaux de concertation ont été exposés à l’Hôtel de Ville tout au long de la concertation. Vous pouvez les consulter ici.

 

Le programme global prévisionnel de construction

Le programme prévoit 260 000 à 280 000 m² SHON comprenant:

  • 160 000 à 180 000 m² SHON de bureaux et activités
  • 70 000 à 90 000 m² SHON de logements (entre 800 et 1 000 logements dont 25% de logements sociaux) accompagnés d’hébergements à caractère hôtelier (hôtel, résidence service, de tourisme, étudiante,…)
  • 5 000 à 7000 m² SHON de commerces
  • 8 000 à 10 000 m² SHON d’équipements publics

Chaque nature de programme se situe donc entre un minimum et un maximum, sachant que le montant global de m² SHON doit être respecté.

 

Dans cette rubrique :

Un nouveau quartier mixte sur le site du Parc d'Affaires

Le secteur du parc d’affaires est situé au cœur du secteur Est du territoire d’Asnières. Ce secteur est actuellement en cours de mutation : il est composé de plusieurs entités, assez éloignées du centre-ville, séparées par des coupures urbaines ou physiques importantes et qui présentent des fonctions et des usages différents. Par ailleurs, sa localisation en entrée de ville et en bords de Seine lui confère un potentiel attractif, notamment grâce à une desserte privilégiée en matière d’axes routiers et de transports en communs.

Lire la suite
Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.