Cadre de vie

Asnières en toute sécurité

La sécurité est l'un des droits fondamentaux du citoyen. De fait, la lutte contre les incivilités et l'insécurité est un axe majeur de la politique municipale. Elle doit reposer sur deux pieds : la prévention et la répression.

Cinq actions de la municipalité pour lutter contre l'insécurité

1. Un contrat local de sécurité pour une plus grand efficacité.
Le 28 janvier 2010, la ville signait, avec le procureur de la République, la préfecture, le Conseil général et l’Éducation nationale, un Contrat Local de Sécurité (CLS) nouvelle génération. Son objectif : coordonner toutes ces forces d’action pour faire reculer la délinquance dans la ville en mettant en place des actions de proximité. Pour cela, des groupes de travail par thématique ont été créés et des fiches actions ont été mises en place.

2. Une cellule de veille pour être réactif
Chaque lundi à 17 heures, le maire convoque les maires-adjoints et les chefs de service, le chef de la Police municipale, le responsable des médiateurs et la gestion urbaine de proximité. A ces élus et personnels municipaux se joint le commissaire de la Police nationale. Cette réunion vise à croiser les informations entre les différents services, renforcer la coopération entre les deux polices, anticiper les incidents, réduire les phénomènes d'incivilité, afin d'assurer la tranquillité des habitants.

3. Une vidéosurveillance plus utile et renforcée
La ville est bien équipée en vidéosurveillance, avec 67 caméras qui filment en permanence les rues. Ce dispositif a été amélioré grâce à un diagnostic de relocalisation des caméras dans des quartiers moins bien pourvus. En juillet 2011, le nouveau quartier Bords de Seine, le parc Robinson, la place des Bourguignons et la rue du Ménil ont bénéficié de la pose de six nouvelles caméras. Depuis l'été 2011, les opérateurs travaillent devant un nouveau mur d’écrans plus grand et plus lisible. Les images sont utilisées par la Police nationale pour anticiper et prévenir les incidents, élucider certaines affaires judiciaires et depuis le 2 avril 2012 pour mettre fin au stationnement anarchique. Pour éviter les dérapages, la municipalité a crée une commission d'éthique de la vidéosurveillance le 12 septembre 2012 dont le rôle sera de veiller à un usage scrupuleux de l'utilisation des images.

4. Un conseil pour les droits et les devoirs des familles
En complément au Contrat local de sécurité, un Conseil pour les droits et les devoirs des familles a été créé. Ce conseil est constitué de représentants de l’État, des collectivités territoriales et de personnes œuvrant dans les domaines de l'action sociale, sanitaire et éducative, de l'insertion et de la prévention de la délinquance. La loi confère au maire “le rappel à l'ordre”. L'auteur des troubles est ainsi convoqué par le maire en présence des parents ou de ses représentants légaux. Le rôle du maire est d'avertir l'enfant et les parents. Pour aider la famille, il peut proposer un accompagnement individualisé en matière d'éducation de l'enfant. Ce dispositif vise à renforcer la prévention.

5. Huit médiateurs à la sortie des collèges
Le maire emploie huit médiateurs formés à la gestion de groupes et à l'animation. Leur lieu de travail est la sortie des collèges de la ville où ils assurent une présence à la fois rassurante et sécurisante autour des établissements scolaires. Ils ont pour mission d'aller à la rencontre des jeunes, de dialoguer avec eux, de les aider en cas de difficulté en les orientant éventuellement vers des structures comme la Maison de l'emploi, le Bureau information jeunesse ou en les aidant à renouer le dialogue avec l'établissement en cas de problème.

Nuisances / Médiation

Pour la prévention des nuisances diurnes et sonores et la médiation entre les citoyens :
Service communal d'hygiène et de santé (SCHS)
46, avenue des Grésillons.
01 55 02 19 40.
01 41 11 14 71.
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 17h30.

Numéros utiles

Police secours : 17

Pompiers : 18

Samu : 15

Les correspondants de nuit
0800 30 20 99 (numéro vert)

Police nationale
01 41 11 83 10

Police municipale
- Poste central
51, rue Henri-Poincaré
01 41 21 02 02
- Poste annexe
32-34, rue des Frères-Chausson.
01 41 11 45 05

 

Correspondants de nuit

Prévention, accompagnement physique d'habitants, conflits de voisinage, isolement, signalement de problèmes de voirie ou de dégradation...telles sont les missions de l’équipe des correspondants de nuit mise en place dans le quartier des Hauts-d’Asnières depuis le 2 avril 2012. Correspondants de nuit ? Ça veut dire quoi? Agents de médiation sociale d’un nouveau genre, identifiables à leur blouson vert avec le logo de la Régie de quartier, ils assurent une présence de proximité en proposant un service d'écoute, de veille sociale et de médiation nocturne aux habitants du quartier nord.

L’équipe des correspondants de nuit composée de 6 personnes venant d’horizons différents et qui ont suivi une formation, est opérationnelle depuis du 2 avril, les vendredis, samedis et dimanches de 17h à 2h du matin et les lundis de 17h à minuit, sur deux zones définies au nord et au sud de l’avenue de La Redoute. Ils sont joignables par téléphone au 0800 30 20 99 (numéro vert) en cas de nécessité.

Dans cette rubrique :

Plus de policiers au commissariat

Janvier 2014 -

Les effectifs du commissariat d’Asnières vont être renforcés de huit nouveaux agents de police. C’est ce que vient de signifier par courrier Manuel Valls, ministre de l’Intérieur au maire d’Asnières.

Lire la suite

Déclaration de chiens dangereux

Les chiens susceptibles d'être dangereux sont répartis en 2 catégories. Ils sont soumis à des mesures spécifiques et à certaines interdictions et obligations. Il est nécessaire de constituer un dossier pour obtenir la délivrance d’un arrêté municipal de détention d’un chien de 1re ou 2e catégorie.

Lire la suite

Un nouveau local pour la police municipale

Situé au 51 rue Henri Poincaré, le nouveau poste de la police municipale a été inauguré le jeudi 11 juillet. Un bâtiment moderne doté des dernières technologies, notamment en matière de vidéoprotection.

Lire la suite

75 caméras veillent sur la ville

La vidéoprotection est désormais présente dans tous les quartiers. Un outil qui ne fournit plus seulement des preuves mais permet d’évaluer les forces de police nécessaires avant toute intervention.

Lire la suite

La brigade spécialisée de terrain engrange ses premiers résultats

Avril 2013 -

Demandée pendant trois ans par la ville, et obtenue en janvier 2011, la brigade spécialisée de terrain a vu ses effectifs s’accroître au début de l’année 2012. Sa présence et son travail semblent se traduire par une baisse sensible des actes de délinquance sur la commune.

Lire la suite

Cambriolages : redoublez de vigilance !

Si vous vous apprêtez à partir en vacances en cette période d’hiver, voici quelques conseils prodigués par la police municipale et la Direction territoriale de Sécurité publique des Hauts-de- Seine. Pensez tout d’abord à des gestes simples comme verrouiller la porte de votre domicile à clé.

Lire la suite

Attention aux escroqueries !

De nombreux Asniérois reçoivent dans leur boîte aux lettres des prospectus distribués par des artisans ou des entreprises de bâtiment comportant un blason inspiré de celui de la ville et des numéros utiles (mairie, police,…) au milieu desquels ils indiquent le leur.

Lire la suite

Cambriolages

Vigilance -

Dans le cadre des actions de vigilance des zones d’habitat, la ville s’est engagée dans un partenariat avec les services de la Police Nationale pour lutter contre les cambriolages.

Lire la suite

Vol à l’arraché : restez prudent

Attention -

Le nombre de vols à l’arraché de bijoux en or est en recrudescence sur tout le territoire français depuis plusieurs mois. Asnières n’échappe pas à la règle et quelques cas ont été recensés ces dernières semaines.

Lire la suite

La Brigade Spécialisée de Terrain augmente ses effectifs

Sécurité -

La police de proximité intercommunale de Gennevilliers, Colombes et Asnières se déploie. Elle est passée à 24 agents et est opérationnelle sept jours sur sept. Lancée le 1er janvier 2011, la Brigade Spécialisée de Terrain, demandée et obtenue par les maires de Colombes, Gennevilliers et Asnières, voit ses effectifs augmenter de 50 % en ce début d’année 2012. Cette unité a été créée pour mieux sécuriser les Hauts d’Asnières, les quartiers du Luth de Gennevilliers et des Fossés Jean de Colombes, soit un territoire de 40 000 habitants.

Lire la suite
Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.