Transports

Gare de Bécon-les-Bruyères, ce sera bien une passerelle

Accessibilté -

La modernisation du pôle gare de Bécon-les-Bruyères avance puisque, selon RFF et SNCF, c’est une passerelle qui sera construite pour en faciliter l’accessibilité. Les maîtres d’ouvrage ont présenté aux habitants d’Asnières, de Courbevoie et de Bois-Colombes leur projet, le 27 juin dernier.

Le dossier de l’accessibilité de la gare de Bécon-les- Bruyères avance doucement, mais sûrement. Une réunion publique s’était tenue il y a tout juste un an. Des discussions animées avaient eu lieu, notamment sur la nature de l’équipement envisagé. Certaines voix prônant la construction d’un souterrain en lieu et place d’une passerelle aérienne pour relier Courbevoie à Asnières.

Les habitants des trois communes étaient de nouveau conviés le 27 juin 2012 à une nouvelle réunion, à Bois-Colombes, pour faire le point sur l’avancement de l’étude. Au cours de cette  rencontre, Réseau Ferré de France (RFF) et la SNCF, les maîtres d’ouvrage de l’opération, devaient présenter aux riverains et usagers présents des complément  d’information.

L’éventualité de l’installation d’un souterrain semble complètement abandonnée. Le choix sera fait entre deux projets de passerelle ainsi que deux projets de rénovation des bâtiments de la gare. Autre information importante, les maîtres d’ouvrage se sont désormais engagés sur les travaux qui débuteront, selon le planning annoncé, au deuxième semestre 2014.

En attendant, une dernière phase d’enquête publique et les études détaillées de la passerelle vont être réalisées. Ce projet de modernisation de la gare de Bécon-les-Bruyères doit permettre d’adapter le pôle gare aux besoins des habitants et des usagers pour en faciliter l’accessibilité. Il doit aussi anticiper l’interconnexion avec le métro du Grand Paris Express qui possédera une gare à proximité, en sous-sol.

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.