Transports

Les Asniérois prennent le tram en marche

Tramway -

Après l’inauguration officielle le 15 novembre 2012, les habitants d’Asnières et de Gennevilliers ont fêté ensemble l’arrivée du T1 le 17 novembre dernier. Premières impressions d’usagers.

Place Grandel, à Gennevilliers. Sous le chapiteau dressé, un orchestre de jazz réchauffe l’atmosphère de ce jeudi 15 novembre. Des chalets sont installés où les curieux se pressent pour une tasse de café ou de chocolat chaud. Malgré le temps gris, Leïla, une riveraine, vient jeter un œil à la fête.

« Avec ce nouveau tronçon, cela sera bien pratique pour faire mes courses à Saint-Denis », se réjouit-elle.

En attendant les officiels venus inaugurer ce tronçon du T1, des classes d’élèves tapent des mains au rythme des standards de jazz.

« Dans chaque ville, des classes ont participé à un grand concours de dessin organisé par la RATP », explique Chloé Rivaud, professeur à Asnières. « Les enfants attendaient le tramway avec impatience. La plupart habitent à côté et ils ont assisté à la progression des travaux », raconte-t-elle, avant d’aider ses élèves à retrouver leur oeuvre au sein de la frise qui orne le chapiteau.

Les officiels sont maintenant à la tribune et à midi pile, le bouton inaugural de la mise en service du T1 est enclenché. Surprise ! Un tramway décoré de quatre dessins d’élèves arrive sous une nuée de ballons. Salomé, 7 ans, en classe de CE1 à Jules Ferry B à Asnières aperçoit le sien « pelliculé » sur la rame

« Je ne pensais pas gagner parce que j’ai un peu débordé. On dirait que j’ai dessiné avec des gros crayons de couleur ! », raconte la jeune Asniéroise. « Nous allons rentrer de l’école en prenant le tramway. Je suis très contente de pouvoir l’utiliser », poursuit-elle. Comme Salomé, l’attente se faisait grandissante à mesure que l’arrivée du T1 s’approchait.

Désenclaver les quartiers

Pour beaucoup d’habitants, le tramway fait office de cadeau de Noël avant l’heure. Un cadeau déballé le 17 novembre aux Courtilles en présence des habitants qui bénéficiaient pour l’occasion de la gratuité sur tout le nouveau tronçon. Sur place, Marité, Évelyne, Michèle et Jacqueline sont venues entre copines découvrir ce fameux tram.

« Nous sommes toutes de Gennevilliers. Pour aller au marché, pour voir notre famille ou pour aller au parc des Chanteraines, nous étions obligées de prendre la voiture. Maintenant, nous irons en tramway », expliquent-elles en choeur.

Même enthousiasme de la part de Jean-Marc et Monica, un couple de Villeneuve-la-Garenne venu jusqu’à Asnières pour l’occasion et qui vont utiliser le tramway en correspondance du métro.

« Pour aller à Paris, il nous fallait 1h15 en voiture ou en bus. Aujourd’hui, cela ne nous prendra que la moitié du temps. Le tramway et ses correspondances vont permettre vraiment de désenclaver certains quartiers. »

Entre amis, en couple ou en famille, le constat reste le même. Sur le quai, Sylvie, habitante des Mourinoux, regarde le tramway arriver en station. Pour elle qui ne possède pas de voiture, cette arrivée est une bonne nouvelle. « Pour travailler, cela va faciliter la vie. Et je vais pouvoir emmener mes filles se promener aux Chanteraines,
se réjouit-elle. « J’ai hâte de monter dans les rames ! », poursuit Kaoutar, sa fille, enthousiaste. Comme toutes ces personnes présentes le jour de l’inauguration, ce sont 43 000 voyageurs supplémentaires quotidiens qui sont attendus sur ce prolongement.

Sécurité sur toute la ligne
Le tramway est l'un des modes de transport les plus sûrs selon la RATP. La Régie a équipé ses rames d’un système de vidéoprotection qui permettra, en cas de besoin, le visionnage de séquences par les forces de l’ordre, ainsi que par l’exploitant. Celui-ci sera également en place en station pour assurer la sécurité des personnes lorsqu’elles attendront le tramway ou achèteront un titre de transport au distributeur. Sébastien Pietrasanta, député-maire d'Asnières a demandé des garanties en matière de sécurité. Quinze nouveaux agents du Groupe de Prévention et de Sécurisation des Réseaux (GPSR) viennent renforcer les brigades déjà présentes sur la ligne du T1. Des  dispositifs humains et matériels qui devraient endiguer les incivilités et prévenir les incidents.

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.