Enfance & éducation

La nouvelle maternelle Jean-Jacques Sempé

Janvier 2014 -

Ouvrir une école en pleine année scolaire, ce fut le défi gagné par les enseignants, les personnels de la toute nouvelle maternelle Jean-Jacques Sempé et les services de la ville. Une ouver ture qui permettra de faire face aux effectifs scolaires en constante augmentation dans les quar tiers Voltaire et Centre.

Même s’il est arrivé avec quelques jours de retard, le Père Noël a été généreux avec les enfants de l’école maternelle Voltaire. Non seulement ils ont bénéficié d’une journée de vacances supplémentaire en faisant leur rentrée le mardi 7 janvier au lieu du lundi 6, mais en plus ils ont eu droit à un établissement tout neuf, l’école Jean-Jacques Sempé, située à quelques centaines de mètres, dans l’allée Berlin-Spandau.

Quelques jours avant la fin des vacances scolaires de Noël, la commission de sécurité avait donné son aval à l’ouverture de l’établissement, permettant ainsi aux 140 élèves répartis dans six classes de changer d’établissement en pleine année scolaire. En ce mardi 7 janvier, parents et enfants avaient rendez-vous à 8h20 sous le préau du nouvel établissement, croisant encore ici et là quelques personnes du chantier. Chaque enseignant a regroupé les parents et enfants de sa classe.

Un petit mot de bienvenue de Marie Jozon, la directrice de l’école et chaque classe est montée dans les étages à la découverte de sa salle. Les couleurs sont chatoyantes. Le mobilier du réfectoire, de l'accueil de loisirs est tout neuf. Les vastes baies vitrées laissent pénétrer la lumière du jour qui se lève. Les élèves ne semblaient pas plus troublés que cela par ce changement. Le mobilier de leur salle est resté le même que dans les anciens locaux de Voltaire. Il a été transféré pendant les vacances scolaires.

« Nous avions bien préparé les enfants à ce déménagement pour qu’ils soient le moins perturbés possible, explique la directrice. On leur avait fait visiter l'extérieur du chantier quelques semaines auparavant et nous avions travaillé sur les photos et les plans depuis septembre. »

Pour que tout soit prêt dans les classes, les enseignants ont fait leur rentrée deux jours plus tôt. À 8h35, les professeurs invitent donc les parents à quitter la classe de leur enfant. En circulant dans les couloirs, ils prennent également le temps de jeter un œil dans la grande salle de motricité et le vaste centre de loisirs. Ils s’éloignent de l’école rassurés, séduits par l’architecture et

« Les enfants auront beaucoup d'espace dans la salle de motricité », commente une maman.

Construite sur une parcelle exigüe entourée d’immeubles, l’école possède une surface de plancher de 2 640 m2. Elle a été dessinée sur trois niveaux avec des patios dans les étages afin d’apporter le plus de lumière possible dans les classes. Cette astuce architecturale permet de donner ainsi plus d’espace à la cour de récréation et de créer, à l’autre extrémité du site, un jardin.

Vendredi 9 janvier. Trois jours se sont déjà écoulés après cette rentrée hivernale. L’école a pris son rythme de croisière. Le mercredi a été mis à profit pour poser le revêtement de la cour. Tout le monde, élèves, enseignants, « Atsem » et animateurs de l’accueil de loisirs ont trouvé leurs repères.

« On se sent très bien dans cette école. Elle est esthétique et elle s’avère très fonctionnelle », analyse Marie Jozon avec le recul de ces quelques journées passées dans l’établissement. Pour le moment, six salles de classe sont occupées mais l’école en compte dix, qui se rempliront peu à peu.

Prévue pour 300 élèves

La construction de l’école Jean-Jacques Sempé fut une course contre la montre. Pensez, la première pierre a été posée le samedi 19 janvier 2013. Moins d’un an après, professeurs et élèves ont pu prendre possession de cet établissement scolaire qui pourra à terme accueillir environ 300 élèves de maternelle. Cette école devenait nécessaire dans un tout nouveau quartier, sorti de terre sur les anciennes friches des usines Chausson. Son ouverture permet de redessiner les périmètres scolaires notamment des quartiers Voltaire, centreville et Michelet, apportant ainsi une réponse à la constante augmentation des effectifs constatée ces dernières années. Cette ouverture en pleine année scolaire permet de libérer l’ancienne école Voltaire maternelle qui sera modernisée et transformée en une école élémentaire dès septembre 2014.

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.