Solidarités

Plus belle ma place Le Vau

Depuis le 8 juin 2013, la ville, en par tenariat avec les habitants et les bailleurs, a lancé l’opération « Plus belle ma place Le Vau ». L’objectif : redonner une âme à ce lieu qui semble l’avoir perdue.

Marie-Thérèse tient précieusement dans ses mains un paquet de photos. Installée dans le quartier depuis 45 ans, elle a décidé de rejoindre les animations organisées sur la place, mercredi 24 juillet, pour partager ses souvenirs.

« J’ai vu cette place évoluer. Je me rappelle qu’à une période, c’était un vrai lieu de rencontres. Malheureusement, aujourd’hui, les familles ne s’y promènent plus », regrette-t-elle.

Pour que cette place redevienne un lieu de vie, le 8 juin dernier, à l’occasion de la fête des Hauts d’Asnières, le projet « Plus belle ma place Le Vau » a été lancé après un diagnostic mené par la Maison Aimé Cesaire dans le cadre de la préfiguration en centre social. Toutes les idées sont les bienvenues. Sur un grand panneau blanc chacun écrit ce qu'il veut.

« Pensez à mettre des poubelles sur la place, plus de participation des habitants, mettre un composteur, un lieu pour se réunir et faire des repas », les messages viennent remplir la feuille blanche. Ces mots ne resteront pas simplement posés sur le papier, ils se transformeront en actions.

Changer en profondeur

Le 26 juin 2013, les habitants ont de nouveau été invités à évoquer leurs souhaits concernant le devenir de cette place. Quatre thématiques sont ressorties des conversations : les espaces verts, les animations, le mobilier et la signalétique. Les riverains ont été aidés par les salariés de Procter et Gamble, qui, jeudi 4 juillet, dans le cadre de leur journée de solidarité, sont venus peindre du mobilier urbain. Dès le début du projet, Nassima, habitante du quartier depuis 15 ans, s’est impliquée.

« Je trouve que la place aujourd’hui est froide, les gens n’y restent plus pour être ensemble, c’est dommage. » Installation d’une table avec un parasol, remplacement du béton par du carrelage, la mère de famille ne manque pas d’idées. « Pour le moment, on a fait des petites finitions mais j’espère qu’il y aura un changement en profondeur. »

Et comme le futur peut aussi se construire sur des bases du passé, la maison Aimé Césaire invite tous les habitants qui ont d’anciennes photos à venir les prêter pour la réalisation d’une exposition.

Informations

Maison Aimé Césaire
11 rue J. Hardouin-Mansart
01 71 11 40 48

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.